Caricature de Deven T du 30 mai 2012 (source: http://www.lemauricien.com) – l’ambivalence de la position de Deven T, qui nous avait habitué à un certain discours, a dérouté plusieurs lecteurs.

Cet événement me permet de boucler un argument sur lequel je n’ai pas eu l’occasion préciser ma pensée jusqu’à présent. Il y a un peu plus d’un an, d’un autre hémisphère, j’écrivais:

C’est vrai aussi que « la liberté des uns s’arrête la où commence celle des autres », mantra de cet espace. Toutefois, voyons les choses comme elles sont : c’est la sensibilité et le tact de pouvoir discerner entre « ce qui se fait » et « ce qui ne se fait pas » qui définit les contours de la« tolérance » liant les multiples composants de notre société. Dans d’autres cercles, on l’appelle aussi le « respect »: cette réaction, pas toujours rationelle, qui consiste à ne pas juger l’autre pour ses pratiques qui n’ont pas de sens à nos yeux.

Continue reading ‘Réf DT 35: « Opinion-leader » ethnique en trois étapes’

Publicités


Facebook Revolution v.mu.2011

Qu’on ne me méprenne pas. Les visiteurs réguliers de cet espace savent que je partage les mêmes idéaux que les jeunes sur le groupe « WANTED : 15,000 Youngsters to Save OUR Future! ». Du moins au sens épuré. Par contre je n’emboiterai pas le pas aux soi-disant « observateurs de la société » qui se sont ralliés à ce groupe et qui ont offert leur soutien sur papier, sous prétexte que c’est « progressiste ». Peut-être que « progressiste » ici veut dire « à la mode », mais quoiqu’il en soit, pour moi, la révolution n’aura pas lieu.

Simplement parce que ce groupe sur Facebook est une action, et non pas un mouvement.  Et voici les raisons, selon moi, pour lesquelles cette action n’aboutira jamais à un mouvement : Continue reading ‘Réf DT 34: La révolution n’aura pas lieu’


*Ou pourquoi on m’a dit qu’il ne faut pas s’étonner.
Ou le logo du "branding" du communalisme à l'ile Maurice

Le branding que mérite notre « République »

Outre une polémique, mon dernier article m’a surtout attiré des critiques d’être un « sinoi nef »**. En réponse à ces critiques, au crépuscule du débat sur le branding de Maurice et à l’aube de celui sur « une nouvelle République », je rectifie le tir et me rends utile en lançant ma proposition de ce que devrait être le symbole de notre pays « arc-en-ciel ».

Continue reading ‘Réf DT 33: Étonnements III*’