Réf DT 19: Le « bon » politicien

01Déc09

Illustration impressionniste sur ce qui plaît à l'électorat mauricien

« C’est quoi un bon politicien ? Si c’est avoir une grande gueule, blesser les gens et tout écraser sur son chemin, ce n’est pas mon genre ». Ces propos émanent de Sam Lauthan, qui se défendait d’être un « piètre politicien » lors d’une interview dans le dernier numéro de l’express dimanche. En répondant ainsi, le politicien semble insister sur son refus de ce qu’on attendait de lui, un refus sur les qualités qui lui ont fait défaut sur le terrain après une longue carrière politique à Maurice.

J’ai déjà débattu sur la raison des choix électoraux à Maurice : l’irrationalité des électeurs. Mais ces propos de Sam Lauthan relancent le débat sur ce que recherche le Mauricien avant de choisir ceux qui seront appelés à prendre des décisions pour lui à la tête de l’Etat. A en croire l’ancien politicien qu’est Sam Lauthan, le Mauricien chercherait à voter « une grande gueule, qui blesse les gens et tout écraser sur son chemin ».
Soit, quelqu’un qui s’est illustré de par sa supériorité et sa dominance sur les autres avant et pendant la campagne. Pas pour ses idées, pas pour son programme, pas pour sa vision. Un mâle alpha, revu selon le contexte politique mauricien. On comprend alors la prédisposition pour les Dev Hurnam, Dinesh Ramjuttun, Ajay Dabee ou encore Harish Boodhoo dans l’arène politique. Et la sympathie qu’ils ont suscitée et le « succès » qu’ils ont commandé à un moment donné de l’histoire du pays. Mais cela date d’un autre temps.

Ce réflexe pré-indépendance a engendré un vide qui attire aujourd’hui. Rezistans ek Alternativ se propose d’évoluer la mouvance de gauche en mouvement altermondialiste. Edley Bergue a soulevé des questions sur son source de financement en lançant en grande pompe le Parti de Réconciliation Nationale. Demain, mardi 2 novembre, un certain Jean Yves Valls procèdera à la présentation d’un autre nouveau parti politique : l’Union Patriotique pour l’Avenir. L’alternatif politique est à la mode. Et beaucoup s’y lancent.

Mais comme vous tous, je n’ai aucun doute qu’ils subiront le même sort : « dans caro canne » d’Aneerood Gujadhur. Pas parce qu’ils sont de nouveaux venus que personne ne connaît encore. Pas parce qu’ils ont en face des partis bien établis qui règnent depuis des décennies. Pas parce que leur projet n’est pas clair encore.

Mais uniquement parce qu’ils seront incapables de séduire l’électorat mauricien. Cet électorat qui est plus que sans pitié, plus qu’exigeant lorsqu’il s’agit de nommer ceux qui parleront pour lui à l’Assemblée nationale.

C’est quoi un bon politicien alors ? C’est surtout quelqu’un qui sait exploiter la malléabilité de l’électorat; un bon politicien est celui qui sait s’attirer les votes. Point à la ligne. C’est la seule logique qui dicte le choix des candidats lors de la distribution des tickets par les leaders. Outre le financement qu’ils arrivent à mettre à la disposition du parti.

Glaner des votes en distribuant tempos, téléphones portables, promesses d’embauche, alcool et « briani » dans les « bases »; en arborant un discours communaliste sur le « noubanisme »; en dénigrant l’adversaire à travers des attaques personnelles, diffamatoires; en intimidant physiquement l’adversaire avec de gros bras. Autant de critères qui définissent si un politicien est « bon » ou pas.

Mais, surtout, autant de critères que recherche l’électeur mauricien. Cet électeur niais.

Glaner des votes en distribuant tempos, téléphones portables, promesses d’embauche, alcool et « briani » dans les « bases »; en arborant un discours communaliste sur le « noubanisme »; en dénigrant l’adversaire à travers des attaques personnelles, diffamatoires; en intimidant physiquement l’adversaire avec de gros bras. Autant de critères qui définissent si un politicien est « bon » ou pas. Et autant de critères que recherchent le Mauricien.

Publicités


5 Responses to “Réf DT 19: Le « bon » politicien”

  1. La photo du prochain vainquer des elections est tres ressemblante!!! 😀 On aurait droit a encore plus de gros plan sur la MBC apres 2010 😀

    Les electeurs ont les politiciens qu’ils meritent. Donc les electeurs mauriciens devraient arreter de se plaindre.

    • Tu t’avoues vaincu déjà? =) Tu sais, tout peut arriver en politique… il reste tout de même presqu’un an après tout.

  2. this photo reminds me of Animal Farm…for me politics in Mauritius is just a vicious cycle revolving around two main parties which are always losing and winning at each election…a good politician is an effective opinion leader really good at communicating and grabbing attention of the public and push them towards action…one of the best speaker is Barack Obama he’s really good model of opinion leader

    • Well spotted Gaia… As a matter of fact, most of the themes in this blog have been greatly inspired by Orwellian literature. Pigs as rulers is no benign choice… Not in his book or in this article.


  1. 1 Réf DT 37: “Faire du neuf avec du vieux” « ~ www.doublethink.tk ~

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :