Réf DT 18: Les « clubs de bonne conscience »

17Nov09

Quand les riches veulent se donner bonne conscience (image volée à Pov)

Ce matin, en discutant sur la présence du Premier ministre à une fonction de la Voice of Hindu pendant la conférence de rédaction, nous débattions sur la définition d’un groupe sectaire. Un collègue s’est alors exprimé en disant qu’un groupe sectaire est une association qui œuvre/milite dans l’intérêt d’un groupe uniquement. Par opposition à d’autres associations dont les activités s’inscrivent dans une logique d’intérêt national. Comme des clubs de service : Rotary Club, Lions Club et autres. Cette comparaison m’a agacé. Je n’ai jamais caché mes sentiments à l’égard de ces clubs de service. Pour moi, ces clubs ne font pas de l’activisme, mais du « slacktivism »*.

Pourtant, les causes et doctrines ne manquent pas de nos jours. De la protection de l’habitat endémique de l’île aux Aigrettes, le débat autour l’incinérateur Gamma-Covanta, la protection de nos plages face à l’érosion et à la montée des eaux, aux combats plus réels des associations œuvrant dans la réintégration sociale d’anciens détenus, toxicomanes ou prostituées, une personne frappée d’une volonté authentique de donner un sens à sa vie en s’impliquant et s’engageant dans une action sociale aurait l’embarras du choix. Pourtant, ces causes n’intéressent pas ces messieurs et mesdames des clubs de service.

Une petite visite dans leurs embassades soutient ce que j’avance : le rêve d’un jour d’un gamin dont on ignore tout depuis, un repas et un sourire éphémère d’un autre. C’est déjà ça, me direz-vous. Etant un puriste, j’aime les choses bien faites. Et en faisant un petit peu chacun, on finit par ne faire… qu’un petit peu chacun. Les activistes authentiques croient fermement qu’un changement et possible dans leur domaine. Ils font tout pour que cela se réalise. Ces véritables activistes placent le combat au-dessus des hommes et non l’inverse.

J’ai plusieurs amis dans les clubs de service à Maurice et j’ai toujours refusé leur proposition d’intégrer ces groupes. En refusant je me suis toujours demandé : qu’est-ce qui motiverait une personne de mon âge à intégrer le Rotaract Club par exemple ? Outre le fait de participer à des activités de « jeunes professionnels » qui impliquent boissons et autres catalystes de « socialisation ». Outre le fait de se créer des contacts qui tombent à pic lorsqu’on démarre dans la vie professionnelle.

La définition de « slacktivism » m’apporte une grille de nouvelles réponses: pour se donner bonne conscience, pour rajouter des dimensions par rapport à sa définition de soi, pour se donner l’illusion de participer à un quelconque changement dans son environnement. Et en ce faisant, la personne n’est point différente d’une autre qui signe des pétitions sur Internet, qui porte des bracelets avec des messages politiques, qui rejoint un groupe Facebook d’une fille décédée dans un accident de voiture, qui modifie son avatar personnel sur des réseaux sociaux.

Au lieu de vraiment prendre position, ces simples actions du confort de chez soi se veulent l’équivalent d’un engagement. En d’autre mots, un activisme qui ne participe à aucun changement au final, qui ne sert à rien. D’où ma conclusion: les clubs de service n’oeuvrent pas dans l’intérêt du pays ou de la communauté. Ce n’est qu’une vulgaire pâle copie d’activisme, idéale pour une génération docile et paresseuse.

* « Slacktivism » is an apt term to describe feel-good online activism that has zero political or social impact. It gives those who participate in « slacktivist » campaigns an illusion of having a meaningful impact on the world without demanding anything more than joining a Facebook group. Remember that online petition that you signed and forwarded to your entire contacts list? That was probably an act of slacktivism.

The brave new world of slacktivism – Evgeny Morozov

Publicités


3 Responses to “Réf DT 18: Les « clubs de bonne conscience »”

  1. Lol, on a tous ete slacktiviste un jour … par e.g. moi a l’ecole secondaire (St Esprit FTW!!!) dans l’antenne d’Amnesty International.

    C’est a l’UoM que j’ai vraiment pris conscience que je ne pouvais pas faire grand chose et que mes actions ne servaient presque a rien, meme pas quand j’ai donner des lecons de maths pendant 2 ans a lecon complementaire de Barkly.

    Enfin si ca donne bonne conscience a certains, laissons les dormir tranquille.

    Sinon definition sektair Maurice bien simple, li VoH, MMKA, VoT, VoZ, VoK, FCM, UM … enfin facilement reconnaissable, et je vais pas perdre mon temps a les definir (comment definir un communal, tant k’on y est …)

    • Je n’ai aucun problème contre le Racing Club, le Dodo Club, le Cercle de Beau Bassin ou Triveni entre autres. Ce sont des clubs qui rassemblent des personnes des « hautes sphères » de la société pour passer du bon temps et se cotoyer etc. Là où j’ai un problème, c’est lorsque certains clubs qui reproduisent ce même modèle se font passer pour des « clubs de service » et oeuvrer pour le bien de la communauté. Pour moi ca revient à de l’hypocrisie presque.

  2. nice article prefer to write in eng my french really bad… I never thought about that before I did signed so many petitions etc…for me those clubs here kinda remind you between the gap there are here and the Lion club last donation kinda show you their power as a group by displaying their prize of the apartment…if they are able to donate an apartment why they did that whole donation thing…and personally I believe when whenever its a private firm or club or any org, when its comes to philanthropic actions, it should be done in private…but its just another PR stategy and one weir thing i found, there is even the Lion club icon on one of the PL flyover and those clubs as you rightly said are for the elites and its very rarely that org does something out of the need for a win-win situation


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :