Réf DT 09: Le discours durable

06Oct09

En deux temps trois mouvements, le discours était sur toutes les agences recensant Maurice sur Internet. Pour cause, la source était fiable : Joël de Rosnay. Ce futurologue, convaincu par le discours du Premier ministre mauricien, désignait alors Maurice comme une future « île durable ». Soit un exemple pour la planète entière en matière de développement qui prend en compte l’état de la terre. En quelques jours, le monde entier – du moins ceux ayant lu cette nouvelle relayée maintes fois sur Internet – était impressionné par cette petite île perdue au milieu de l’Océan Indien.

C’était trop beau. Le premier à être désillusionné était Joël de Rosnay lui-même, face à la gestion de l’affaire Gamma-Covanta par l’Etat mauricien. D’ailleurs, malgré les assurances du Premier ministre sur la question, le débat autour de l’incinérateur demeure flou. Les affrontements s’éternisent, au point de désintéresser la population. Le mouvement civique qui s’était levé sporadiquement se fait plus discret : le combat se déroule désormais à huis-clos en Cour de justice. Sur ce coup là, Gamma-Covanta a bien joué.

Si ce projet est emblématique de la lutte entre ceux militant pour la réalisation du discours « Maurice île durable » (dont le site a été victime d’un DDoS récemment) et ceux qui savent qu’au fond ce n’est qu’un discours d’intention, la dure réalité de la population est à des années lumière de cette idée. Le Mauricien lambda ne se retrouve plus dans ce débat idéologique, il n’y connaît rien. Pour lui, tout débat se résume au Part Travailliste v/s le Mouvement Militant Mauricien v/s le Mouvement Socialiste Militant v/s le reste du pays.

A tel point que le récent article sur le « niveau de souffre 50 fois supérieur à la norme » dans le diesel qu’utilisent les véhicules mauriciens passe quasiment inaperçu. Je vois déjà la réponse du ministre de l’Environnement sur le sujet : il avait déjà fait remarquer ce manquement à la State Trading Corporation, et il incombe désormais à cette institution de renégocier les nouvelles cargaisons de carburant. Le ministre de l’Environnement a tiré son épingle du jeu. Et vu la réputation de la State Trading Corporation, on peut déjà avoir une idée de la réaction dans le court et moyen terme.

Ainsi, deux ans après l’énnonciation du discours « Maurice île durable », on se rend compte que finalement, ce n’était qu’un discours d’intention : s’appuyer sur une autorité mondiale pour conférer à un pays insignifiant, perdu au milieu de nulle part, sans aucun poids économique, commercial ou militaire, un énième titre. Histoire de faire paraître le pays sur la carte mondiale. Pour la presse africaine et les autorités internationales (SADC, Nations Unies, bailleurs de fonds etc.), Maurice est plus qu’une desination de rêve sur les cartes postales, c’est aussi un Cyber-Hub, un Sea-food Hub, et maintenant une île durable.

Dans le même ordre, pour les Mauriciens par contre, Mauritius Telecom n’est pas encore capable de relier des abonnés habitant en dehors de la densité des zones urbaines au réseau myT; les poissons et autres produits frigorifiés que nous sont proposés sur le marché sont infectés par la Salmonella. Et l’air que nous respirons près des routes alimentées en autobus contient 50 plus de souffre que la norme. Mais ce n’est pas grave. Quand l’économie va, tout va. Et les discours d’intention, ils sont là uniquement pour servir l’agenda du Board of Investment, à nous trouver des pigeons étrangers pleins de sous à dépenser. Ces discours d’intentions sont durables. Et ils dureront.

Publicités


2 Responses to “Réf DT 09: Le discours durable”

  1. Je suis d’accord sur l’affaire d’incenarateur. Mais je pense que ca trainera encore longtemps, donc l’incinerateur ne trouvera pas jour de si tot.

    • Malheureusement aniisah, il se peut – et cela n’engage que moi – que les choses se passent autrement en ce moment. On aurait en notre possession des informations qui démontreraient que Gamma Covanta serait – au conditionnel – en train de préparer le début des travaux.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :