Réf DT 07: De « l’humour » au « Malaise Créole »

30Sep09

La tentative est à peine masquée. Si Radio Plus a sa Mamie Clown depuis plusieurs années, Radio One tente à travers son émission « Ki manière » leur version de « l’humour Cité » tant apprécié par la tranche 3ème âge des auditeurs mauriciens. Le rendez-vous est à quelques coups avant 17 heures quotidiennement. Le générique, très folklorique, annonce la suite : un imitateur, parlant d’une voix exagérément rauque, faisant une satire de la société mauricienne. Avec humour… supposément.

Or voilà. La caricature, par définition, est le fait de dépeindre, déformer quelqu’un ou quelque chose de façon burlesque avec un discours démontrant le ridicule de la scène. Pour arriver à ce dessein, une touche d’humour – en faisant sourire à défaut de réellement rire – aide à faire passer un message critique. Surtout lorsqu’il s’agit de faire accepter ce message. La satire est uniquement réussie si on arrive à faire rire d’abord sur un sujet autrement désolant, avant d’y glisser sa dose de bon sens.

Dans ce registre, Mamie Clown réussit à peu près, il faut bien l’admettre. L’humour proche de soi – c’est-à-dire de l’audimat – est souvent le mieux réussi. Mais « Ki manière » ne jouit pas de ce même succès. Le parallèle avec ce que fait Mamie Clown est poussé à l’extrême. Autant, on peut imaginer quelqu’un parler en vrai avec la tonalité et le timbre de la voix de Mamie Clown, autant on a du mal à accepter les prestations de « Ki manière ». Dès le départ, la réception est faussée.

Ensuite, les propos. Chez Mamie Clown, c’est l’innocence et la naïveté des dialogues qui les rendent cocasses. « Ki manière » s’illustre quant à lui avec une amertume et un ton moralisateur qui finit par lasser au bout de 10 secondes. L’ambiance « Cité » voulu par le niveau de créole utilisé, mais surtout le choix des termes anachroniques, est en rupture avec l’audimat ciblé par la radio à cette heure là: heure de pointe à la sortie des bureaux. Cette ambiance mène souvent à des interprétations teintées politiquement, voir, sur une base de « communautés », telle qu’elle est conçue à Maurice.

Car à cause des manquements cités plus haut, « Ki manière » sombre souvent dans un réquisitoire sujet à des interprétations auxquelles il est difficile d’échapper. Surtout lorsqu’on vous martèle, avec un ton moralisateur et des commentaires supposément drôles sur « la majorité », « zot ban » ou encore « ban fonctionnaires ki assiz dan buro ». Si au moins l’humour était présent, on aurait pu accepter ces messages. Mais certains souvenirs sont encore douloureusement présents à Maurice, modulant la réception de ces propos.

« Ki manière » sombre dans la caricature de l’expression d’une frustration, qui aurait été auparavant libellée sous le terme « malaise créole ». Difficile d’échapper à cette interprétation. Il est toutefois malheureux que certains, « à la rue Brown Sequard » interprètent ces prestations comme de l’humour, sous prétexte que l’émission est sponsorisée par une chaîne de distribution. Au point de leur accorder les cinq minutes en heure de pointe avant les émissions phares de la radio, Controverses ou encore « On Record ».

Ces cinq minutes quotidiennes reviennent ainsi rappeler des souvenirs que Maurice préfère oublier, auquel cette nouvelle génération n’est pas accoutumée. Je ne le dirai jamais assez sur ce blog: les produits médiatiques qu’on nous livre ne sont que le reflet des personnes qui les produisent. Comme l’imitateur derrière « Ki manière », nombreux sont les pseudos-animateurs qui n’ont pas leur place sur les ondes des radios. C’est une trop lourde responsabilité pour des personne animées de tels sentiments.

Et après on s’étonne que Radio One soit associée à une culture «euro-créole» à Maurice.

Publicités


10 Responses to “Réf DT 07: De « l’humour » au « Malaise Créole »”

  1. Je n’y ai pas pensé du tout … mais c’est vrai que ca ne me fait pas rire. Cependant, j’approuve ce qui est dit dans le programme (la plupart du temps). Li vrai ki bocou fonctionnaires paress, ek ki Navin dir nimporte koi souvent.

    • C’est vrai que nous avons tous droit à notre opinion politique personnelle. D’ailleurs, c’est ce qui nous aide à formuler notre choix lors des élections. Ce choix politique, nous le formulons à partir de ce que nous apprenons des médias et autres sources. Toutefois, ces informations que nous recevons doivent être formulées de telle façon à nous AIDER à formuler un choix. Lorsqu’un message nous est matelé/imposé, cela équivaut à un lavage de cerveau. Et ça, c’est le rôle des politiques, pas des médias.

      En ce qui concerne les fonctionnaires, c’est vrai que beaucoup évoluent dans leur « comfort zone » sans jamais essayer d’en sortir pour y ajouter un plus. C’est la culture de l’emploi civil, on n’est pas récompensé si on fait plus que ce qu’on attend de nous, comme c’est le cas dans (certains) secteurs du privé. Mais il y en a aussi qui font leur boulot… On doit quand même leur accorder le benefice du doute.

  2. 3 racyn

    I really think that FCM people should read this. This series is so stereotypical. It’s a if a matante has to have this way of thinking and a zeness of a certain community needs to react in this way. Sometimes we unwilling put ourselves in boxes. This is just what Ki manière does!

  3. 5 Ludovic

    Je n’interprète pas les personnages de « ki maniere » comme des personnages typiques des cités. Je pense plutôt à des vieux de la petite bourgeoisie créole du style instituteur à la retraite. Ils utilisent volontairement un créole francisais avec un accent à la « franchaise ». Pour moi cette rubrique est absolument ridicule et une insulte à l’intelligence de l’auditeur. Elle donne l’impression que les politiciens ne sont pas les seuls à pratiquer le communalisme scientifique sur cette ile.
    « L’imitateur » qui produit cette chronique possède une entreprise de production qui produit de nombreuse chroniques de quelques minutes, dispersé sur la grille de programme de Radio One, chacune d’entre elle est sponsorisé et tres souvent dans la pub de ces chroniques on entend la/les même voix que dans la chronique. Bref tout cela n’est pas sérieux, complètement amateur et radiophoniquement moche et sans interet. Avec un peu d’imagination et de talents ces rubriques auraient pu être attrayantes et réellement enrichissante pour l’auditeur, parce qu’on s’en fou que l’arraignée X a 6 yeux alors que les autres en ont 8 (c’est ce que j’ai entendu hier dans la rubrique nos amis les betes ou un truc du genre)

    Heureusement, que j’ai les moyens de me payer un iPod, quand je veux rire en voiture, j’ecoute les podcasts de l’émission de Laurent Baffie sur Europe 1 ou les Edito de Stephan Guillon sur France Inter…

    • Alors là Ludovic, si les visiteurs de ce blog ne reconnaissent pas l’apport des journalistes/anciens journalistes dans la blogosphère pour decrypter des espisodes de ce genre dans la société… Merci pour cette levée de voile.

      • 7 Ludovic

        C’est avec plaisir que je le fais. Ce n’est pas l’unique fait d’avoir été journaliste qui me permet de décrypter ce genre de chose, c’est aussi tous ce que j’ai fait en parallèle et par la suite. J’ai aussi une passion (pour ceux qui ne l’avaient pas compris) pour les média, d’où mon blog qui est largement consacré à l’univers des média.

  4. Generally I do not post on blogs, but I would like to say that this post really forced me to do so, Excellent post!

    • Even though I have my own opinions about societal issues, I’m more used to the fair and balanced writing-style, harboring my inner feelings « between the lines ». Keeping this blog means I’m straying out of my personal comfort zone. Your comment is much appreciated, thanks. But I would be more grateful if people confronted my ideas, furthering the debate.

  5. what a great site and informative posts, I will add a backlink and bookmark your site. Keep up the good work! 🙂


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :